Gilles Chabenat

Gilles Chabenat découvre la vielle par l’association d’art et tradition populaire « Les Thiaulins ». Après avoir remporté plusieurs prix de musique traditionnelle, il se consacre au répertoire de sa région, avec déjà l’idée d’aborder d’autres univers musicaux.

Au début des années 1980, il participe à la création du groupe  Les Écoliers de Saint Genest  et sort Bleu Nuit, son premier album solo chez Ocora Radio France.

À partir des années 1990, il travaille sur un nouveau modèle de vielle électroacoustique et intègre le groupe corse I Muvrini. S’en suivent de nombreuses rencontres avec notamment Sting, Véronique Sanson, Jean-Jacques Goldman, Stéphan Eicher, ainsi que Frédéric Paris et Gabriel Yacoub, qui l’invite ensuite dans la reformation de Malicorne.

Depuis les années 2000, il collabore avec des musiciens des scènes jazz et contemporaine, comme Jean-Marc Padovani, Valentin Clastrier, Claude Barthélémy ou Fred Pouget avec L’Occidentale de Fanfare et Clax Quartet.

Cette dernière rencontre conduit à la création de son tout nouveau projet en trio avec Maarten Decombel intitulé Tondo.

Défiler vers le haut